Calendrier

<<  Septembre 2019  >>
 Lu  Ma  Me  Je  Ve  Sa  Di 
        1
  2  3  4  5  6  7  8
  9101112131415
16171819202122
23242526272829
30      
Grotte de Dessus les Creux
Mardi, 17 Juin 2008 10:22

Habillage de squeletteSamedi 16 juin 2008, 10h30, Grotte de Dessus les Creux. Didier et moi pénétrons l'étroite galerie d'entrée de la grotte de Dessus les Creux dans le but d'effectuer la topographie du puits et du réseau inférieur. C'est toujours avec un immense plaisir que nous nous engageons dans cette cavité dont la section de la galerie d'entrée est à peine plus grande qu'une personne à 4 pattes.

Le seul puits de cette cavité est rapidement atteint. Didier installe la corde et s'équipe. Pendant ce temps, je prépare les instruments de mesure, la boussole et le clisimètre. Didier s'engage en premier dans le puits. Sur un ressaut, à environ 4m du fond du puits, il y localise un point de visée. Mais la mesure est difficile. Nous décidons donc de poursuivre la topographie de la galerie inférieure depuis la base du puits. Le puits sera topographié à la montée, tout comme une galerie annexe, sorte de by-pass entre la galerie supérieure et le puits.

La galerie inférieure est un joli méandre de petites dimensions. On s'y tient à peine debout. La genèse de cette galerie est clairement identifiable : on distingue à son sommet un joint de stratification à partir duquel s'est creusé, vers le bas, le méandre. Les visées que nous y effectuons sont courtes du fait que la galerie est sinueuse. 11 mesures sont prises, puis c'est l'heure du pique-nique. Retour au bas du puits, on nous avons laissé nos kits.

Profil de la galerie inférieureAprès le repas, Didier trace le squelette du méandre et puis, tout en parcourant le méandre jusqu'au dernier point de mesure, dessine la plan, le profil et quelques sections de ce méandre. Pendant ce temps, je poursuis l'exploration de cette galerie que je ne connais pas encore. Ma progression se termine sur une boîte aux lettres infranchissable.

Retour à la base du puits. Didier monte le premier pour y marquer les points topo. Je le suis en prenant les mesures. Cette fois-ci, le squelette, le plan et le profil sont dessinés en cours de progression. Je m'arrête au ¾ du puits pour y effectuer la dernière mesure du puits, ce qui me permettra ensuite de relever une première mesure en direction du by-pass d'où Didier me rejoindra. Les dernières visées de cette petite galerie prises, Didier termine le dessin du by-pass. Quant à moi, je retourne au sommet du puits pour y récupérer la corde.

La corde et les instruments soigneusement rangés dans nos kits, nous entamons le chemin du retour. La progression est plus lente qu'à l'aller, la fatigue sur les bras se faisant sentir. Nous passons la boîte aux lettres de la galerie supérieure tant bien que mal, puis après quelques efforts supplémentaires, la lumière du jour se fait voir peu à peu au fond de la galerie d'entrée. Il est 16h30 quand nous nous retrouvons à l'extérieur, dans le porche qui précède l'entrée de la grotte.