Calendrier

<<  Mai 2020  >>
 Lu  Ma  Me  Je  Ve  Sa  Di 
      1  2  3
  4  5  6  7  8  910
11121314151617
18192021222324
25262728293031
Camp de spéléo 2008
Mercredi, 20 Août 2008 18:26

Comme chaque année, durant la semaine du 15 août a eu lieu le camp de spéléologie dans la région des Cornettes de Bise. Les objectifs de la semaine se concentraient principalement sur la topographie et l'équipement du gouffre Francis (Z2).

Dimanche 10 et Lundi 11 août (participants : Joël, Didier, Janine, Alex, Cyril)

Nous arrivons au chalet de l'Au, camp de base de la semaine, dans l'après-midi du 10 août et commençons à nous organiser pour la semaine à venir. Le lendemain, lors de la première explo dans le gouffre, nous terminons la topographie des trois cheminées, remontées l'année précédente. Pour accélérer l'avancée de la topo nous décidons ensuite de nous focaliser sur la galerie principale et de remettre à plus tard l'exploration des éventuelles nouvelles cheminées. Nous nous fixons alors comme but de la semaine de topographier la galerie principale jusqu'à la salle du bivouac. Nous remarquons également que le niveau du siphon est considérablement plus bas que la normal (mais cela ne durera pas !). Nous terminons alors cette première explo en notant les améliorations possibles de l'équipement en place.

Mardi 12 août (Joël, Didier, Janine, Alex, Cyril)

Nous nous levons sous une pluie battante. Heureusement, nous avions programmé une journée plus tranquille. Nous formons alors deux équipes. La première s'occupe des réparations du chalet, tandis que les autres partent vers le gouffre T2. Situé en direction du col d'Ugeon, cette cavité aboutit après un puits d'environ 10 m sur un gros bloc, empêchant la progression, mais laissant néanmoins présager le départ d'un autre puits. Nous minons alors le passage à l'aide d'explosif. De retour quelques heures plus tard, nous parvenons à franchir l'étroiture aboutissant sur un puits d'environ 6 m. Malheureusement, nous nous trouvons aucune continuation à la base du puits, si ce n'est un méandre beaucoup trop étroit. Mouillés, nous décidons de laisser la topographie de cette grotte à plus tard et rentrons au chalet, toujours sous la pluie.

Mercredi 13 août (Joël, Didier, Janine, Alex, Cyril)

Le temps plus clément nous permet d'atteindre l'entrée du Francis au sec. Deux groupes de topographie se forment alors. Le premier continue normalement les mesures de la galerie principale, tandis que le second part depuis la salle du bivouac en direction du premier groupe. En fin d'après-midi nous nous réjouissons d'avoir pu déjà établir la jonction entre les deux groupes. Pendant la partie dessin de la topo, certains profitent pour améliorer l'équipement (pose d'échelles, ou de sangles...). Le soir, arrivés au chalet, nous entrons les données topographiques dans l'ordinateur, nous indiquant la profondeur de la salle du bivouac (-197 m), ainsi que le plan et la coupe développée de la cavité.

Jeudi 14 août (Joël, Didier, Janine, Alex, Cyril)

Journée « extérieure » au programme. Une partie du groupe part ainsi en ballade du côté des Cornettes de Bise. Pendant ce temps, une autre équipe va en prospection dans la falaise des Rochers de Chaudin. Selon les relevés topographiques, il serait possible de trouver une nouvelle entrée au gouffre Francis dans cette région. Nous reconnaissons une grotte, déjà explorée quelques années auparavant et qui se développe dans la direction désirée. Elle aboutit cependant après une trentaine de mètre sur un éboulis. Une topographie précise nous dira s'il vaut la peine de tenter une désobstruction.
Dans la soirée, d'autres membres du club nous rejoignent pour la suite du camp.

Vendredi 15 août (Joël, Didier, Janine, Alex, Xavier, Jeroen, Michèle, Cyril)

La pluie retombe de plus belle, mais l'on décide quand même de monter au Francis. Un groupe descend jusqu'au puits de l'écaille, très arrosé, puis débute la remontée. Le second groupe se rend jusqu'à la salle du bivouac pour commencer l'équipement de la suite de la cavité (et le déséquipement des anciennes cordes). Après quelques ressauts, la galerie principale aboutit sur un magnifique puits d'une hauteur estimée à 50 m. Une faille très étroite lui fait alors suite et débouche sur un méandre. On retrouve finalement le ruisseau, que l'on avait quitté après la salle du bivouac. Nous stoppons là la progression et commençons la remontée.
Nous terminons la journée par une raclette au feu de bois et les traditionnelles bananes « zeuflées ».

Samedi 16 août et Dimanche 17 août (Joël, Didier, Janine, Alex, Xavier, Jeroen, Michèle, Cyril)

Une équipe se rend dans le cirque de la Chezette pour un exercice de topographie dans la grotte Hautagrive 2. Elle profite aussi pour prendre les mesures du fort, construit pendant la deuxième guerre mondiale pour surveiller la frontière. Une partie du groupe redescend en plaine dans l'après-midi. Nous passons notre dernière nuit dans la paille puis commençons le rangement du chalet (inventaire nourriture et matériel, nettoyage,...). Nous redescendons en plaine en milieu d'après-midi, tous satisfaits de cette semaine bien remplie. Malgré une météo défavorable, nous aurons réussi à effectuer tout ce que nous avions prévu en début de semaine, et cela dans une ambiance toujours magnifique.